Attention, les escarpins peuvent gravement nuire à la santé

Si certaines chaussures assurent à la femme qui les porte allure et élégance, le constat peut se révéler un peu moins sexy quand on examine ses pieds. En effet, si les stilettos, ces escarpins à talons vertigineux, sont très prisés par les fashionistas, ils n’en demeurent pas moins dangereux pour le pied. Et, ce ne sont pas les seuls à mener la vie dure à nos pieds: ballerines ou Converse peuvent également faire souffrir.

Porter des stilettos, ces escarpins aux talons vertigineux, nuit à la santé . C’est la conclusion d’une étude menée par des médecins orthopédistes new-yorkais, spécialistes de la chirurgie du pied et qui constatent quotidiennement les dégâts provoqués par ces chaussures chez les femmes qui voient leurs pieds se déformer. S’il est vrai que porter des talons hauts assure une certaine allure et une certain élégance à la femme qui les porte, les conséquences sur les pieds peuvent se révéler désastreuses.

Pour une hauteur de talon de 2,5 cm, 25% de votre poids total s’ajoute à ce que vous supportez sur l’avant du pied. Donc pour 5cm de talons, c’est la moitié de votre poids en plus que vous ressentez sur l’avant de vos pieds“, explique le Dr Blitz, repris aujourd’hui par le site Puretrend.com. Le stiletto cumule également un très mauvais maintien, aucun amorti des chocs et aucune stabilité compte tenu de son talon très fin. Cela fait de lui la pire chaussure qu’il puisse exister, selon les orthopédistes.

Ballerines et Converse, même combat

Néanmoins, certaines accros aux talons n’hésitent pas à passer par la case chirurgie pour pouvoir porter plus longtemps leurs escarpins. L’intervention appelée “Loub job”, en hommage à la célèbre marque de stilettos Louboutin, consiste à injecter du collagène sous le pied et les orteils afin de former comme un coussinet qui absorbera les chocs et rendra le port prolongé de talons tolérable. Cette intervention, à renouveler tous les 6 mois, connait actuellement en Grande-Bretagne un succès considérable. Pour celles qui ne souhaitent toutefois pas passer par cet extrême, reste le talon compensé à plateau, qui garde la hauteur mais restreint la cambrure.

Mais attention, les orthopédistes ne s’en prennent pas qu’aux escarpins. Les ballerines sont également dans leur collimateur. Alors que l’on pourrait penser que cette chaussure toute plate, confortable, est sans danger, elle provoquerait d’importants troubles du pied : kystes, oignons ou encore déformations du gros orteil. En cause, le défaut d’amorti qui peut aussi provoquer d’importantes douleurs aux genoux et dans le dos.

Varier les plaisirs

Alors, quelles chaussures ? des baskets ? Et bien, non, les orthopédistes new-yorkais auteurs de l’étude fustigent également les Converse ou toutes autres baskets apparentées, qui portées trop souvent, peuvent provoquer l’apparition d’oignons ou de tendinites. Elles seraient également douloureuses pour les petits orteils, soumis à rude épreuve par les frottements.

Alors, à moins de porter quotidiennement des chaussures orthopédiques, pas toujours très élégantes, la solutions est de varier les plaisir. Si le port prolongé de stilettos, de ballerines, de baskets, se révèle dangereux pour la santé de nos pieds, l’alternance est recommandée pour les préserver.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter