Un coordinateur pour l’aide aux victimes de Brétigny-sur-Orge

Brétigny-sur-OrgeA la suite de la catastrophe de Brétigny, Frédéric Cuvillier a décidé de nommer un coordinateur  de l’aide aux victimes  de l’accident ferroviaire de Brétigny-sur-Orge.

Frédéric Cuvillier, le ministre en charge des Transports, estime qu’ “il est essentiel d’apporter, aussi longtemps que nécessaire, un soutien, une aide, une écoute et des informations à tous ceux, victimes, familles, qui souffrent de cette catastrophe”.

L’État désigne donc un haut fonctionnaire, Philippe Cèbe, coordonnateur des missions d’intervention rapide au Conseil général de l’environnement et du développement durable. Il se tiendra en relation permanente avec le responsable du dispositif d’assistance aux victimes et à leurs familles mis en place dès l’accident par la SNCF, pour veiller à son bon fonctionnement et garantir que toutes les réponses souhaitées sont apportées.

Assurer le lien

Il assurera en tant que de besoin le lien entre la SNCF et les administrations publiques ou les organismes privés intéressés, pour un bon aboutissement des démarches nécessaires à l’indemnisation, à la prise en charge et au soutien des victimes et de leurs familles. Celles-ci pourront le saisir si elles estiment que les mesures prises ne répondent pas à leurs attentes.

Les familles seront par ailleurs régulièrement tenues informées de l’avancement des enquêtes en cours : l’enquête indépendante ouverte par le Bureau des enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT) et l’enquête interne diligentée par RFF et la SNCF.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter