La dengue responsable d’un premier décès en Guadeloupe

Moustique Aedes albopictus

Moustique Aedes albopictusUn homme hospitalisé à l’hôpital de Pointe-à-Pitre est décédé des suites d’une “dengue sévère”. C’est le premier décès directement  imputable à la dengue.

L’homme hospitalisé à Pointe-à-Pitre est donc décédé des suites d’une “dengue sévère” peut-on lire dans le communiqué de l’Agence régionale de Santé de Guadeloupe. La dengue est une infection virale transmise par une piqure de moustique tigre. Il s’agit du premier décès “directement imputable à la dengue” depuis le début de cette nouvelle épidémie.

En plus de sa contamination , l’homme présentait “un facteur de risque aggravant dans ses antécédents de santé“. L’homme souffrait en effet de drépanocytose, une maladie génétique.

Pour rappel, les symptômes de la dengue sont assimilables à des symptômes grippaux: forte fièvre, courbatures, maux de tête… L’ARS rappelle qu’en cas “d’apparition de fièvre brutale, de maux de tête, nausées, vomissements, douleurs articulaires ou musculaires, d’éruption cutanée”, il est impératif de consulter un médecin. Elle recommande également l’utilisation préventive d’insecticides et répulsifs et d’une moustiquaire, “même durant la journée (sieste), en particulier pour les jeunes enfants“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter