Le don du sang se tourne vers les jeunes

Don de sangTandis que le 14 juin prochain sera la Journée mondiale des donneurs de sang, l’établissement français du sang a décidé de s’adapter à la situation et de se concentrer sur une nouvelle cible. Compte tenu des besoins croissants en sang consécutifs au vieillissement de la population, sa communication vise de plus en plus les jeunes, “un enjeu décisif”.

L’établissement français du sang a donc choisi de s’adresser majoritairement aux jeunes, jugeant même que  “le recrutement des jeunes est un enjeu décisif“.  La sensibilisation des jeunes au don de sang se révèle en effet décisive face aux besoins croissants des hôpitaux. “La consommation en France augmente de 1% à 3% par an depuis 2004″, explique le Dr Rémi Courbil, directeur médical de l’EFS. “Cette évolution est liée au vieillissement de la population, mais aussi au fait que l’on traite de plus en plus de pathologies lourdes“.

Les homosexuels toujours exclus

Il faut donc impérativement trouver de nouveaux donneurs, objectif de l’EFS. Des collectes seront donc organisées dans les universités, écoles supérieures,ou encore les lycées. Des appels aux dons et des applications dédiées seront également lancées sur les réseaux sociaux.

Ce besoin croissant de nouveaux donneurs s’explique également par les nombreux freins à la collecte qui touchent une certaine partie de la population, exclue pour raisons médicales, ou pour leur orientation sexuelle. Les homosexuels sont en effet toujours exclus du don depuis une circulaire de 1983. Et si Marisol Touraine souhaitait voir cette situation évoluer, elle jugeait en décembre dernier que les conditions n’étaient pas encore réunies pour lever cette interdiction.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter