La braguette, objet dangereux pour le sexe masculin

Braguette ouverteUne étude très sérieuse du département d’urologie de l’université de Californie à San Francisco, s’est penchée sur les risques inhérents à la manipulation de la fermeture Eclair des pantalons chez les hommes. Et les résultats publiés dans le British Journal of Urology ont de quoi faire frémir ces messieurs : la braguette serait responsable de près de 2.000 blessures des parties génitales chaque année aux Etats-Unis.

Remonter sa braguette. Ce geste réalisé quotidiennement par les hommes n’est pas sans risque. En effet, la fermeture Eclair peut se révéler être une arme terrible à l’encontre des parties génitales masculines. Selon l’étude réalisée par Herman Singh Bagga, chercheur en urologie à  l’Université de Californie,  près de 2.000 blessures des parties génitales sont recensées chaque année chez les Américains. Un geste trop brusque, un moment d’inattention, et c’est le drame.

Vive les boutons!

Pour mener à bien leur étude, les chercheurs ont analysé les données du national Electronic Injury Surveillance System, un système qui recense les causes d’arrivées aux urgences. Et, sur la période étudiée, entre 2002 et 2010, 17.616 hommes se sont rendus aux urgences après s’être coincé le pénis dans leur braguette. Ce sont donc 21,6% des blessures du pénis qui ont été causées par le petit objet métallique. Chez les adultes, la braguette serait responsable de 29,8% des blessures, ce qui la place en première place des blessures des parties génitales. Chez les enfants, c’est le plus souvent la lunette des toilettes qui se rabat trop brusquement qui est à l’origine des principales blessures.

Toutefois, dans la très grande majorité des cas (98%), les blessures sont douloureuses mais plutôt superficielles et n’ont pas nécessité d’intervention lourde. La conséquence la plus répandue reste l’infection. C’est pourquoi Herman Singh Bagga explique qu’il “est important, une fois que vous êtes libéré de la fermeture Eclair, de bien laver la blessure et d’utiliser un désinfectant“. En revanche, pour éviter ce désagrément, les experts recommandent le port de sous-vêtements moulants, et l’achat de pantalons à boutons.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter