Douleur : plein le dos du tabac !

On connait déjà beaucoup d’effets néfastes du tabac sur la santé, mais on peut aujourd’hui en ajouter un nouveau. Selon des chercheurs américains, dont le site Destination Santé reprend les conclusions, le tabac inhiberait l’effet des antalgiques prescrits aux personnes souffrant du dos. On le soupçonnerait même d’intensifier les douleurs.

Le Pr Rechtine et son équipe du département d’orthopédie à l’université américaine de Rochester, ont mené une étude auprès de plus de 5.000 patients souffrant de pathologies dorsales, hernies discales et autres. Parmi eux, des fumeurs et des non-fumeurs. Et, parmi le groupe des fumeurs, il semblerait que les douleurs ressenties soient très supérieures à celles ressenties par les non-fumeurs. Le tabac exacerberait donc les accès douloureux en absence de traitement.

Perception de la douleur augmentée

Par la suite, chez les patients traités par des anti-douleurs, il apparait que là encore, les fumeurs ressentent encore davantage d’épisodes douloureux que les non fumeurs. Parmi les malades qui ont arrêté le tabac pendant leur traitement, ils ont alors vu leur état s’améliorer considérablement. “Nous savons que la nicotine augmente la perception de la douleur“, explique le Pr Rechtine dans Destination Santé.

Alors, en cette fin d’année, la bonne résolution pour 2013 pourrait donc être d’arrêter de fumer, surtout si l’on doit subir une intervention chirurgicale. D’une façon générale, le tabac favorise les risques d’infection et retarde la cicatrisation et la consolidation osseuse.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter