Le sida à l’origine d’une nouvelle maladie mortelle en Afrique

L’épidémie de sida qui sévit encore en Afrique subsaharienne pourrait être à l’origine d’une nouvelle forme de salmonellose, mortelle, dans le pays. En effet, l’affaiblissement des systèmes immunitaires provoqué par le virus du sida aurait contribué au développement de cette nouvelle maladie.

Une nouvelle forme mortelle de salmonellose fait des ravages en Afrique subsaharienne. Cette nouvelle forme de la maladie est une forme très invasive de salmonellose non typhique, et serait liée à la contamination de l’eau et des aliments par des selles contaminées. La malnutrition, le paludisme mais surtout l’épidémie de sida qui sévit dans cette région du monde ayant contribué à affaiblir le système immunitaire, 2 à 45% des personnes infectées connaissent une issue fatale.

Nouvelle forme de salmonellose

Des chercheurs britanniques ont étudié cette nouvelle forme de salmonellose , en séquençant notamment son génome, et constatent que la maladie s’étend de façon similaire au sida. “L’épidémie de sida passe pour avoir débuté dans le centre de l’Afrique avant de se développer vers l’est, de manière largement similaire à celle observée pour la seconde vague de salmonellose invasive“.

Les britanniques ont également mis à jour un gène qui rendrait la maladie résistante au chloramphenicol, un antibiotique jusqu’ici prescrit pour combattre cette maladie, un gène qui n’était pas présent lors de la première vague de salmonellose.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter