Nature : la directive “Habitats” et le programme LIFE fêtent leur 20 ans

Deux instruments clés de la conservation et de l’utilisation durable des ressources naturelles dans l’Union européenne fêtent leur vingtième anniversaire : la directive «Habitats» et LIFE, le programme de financement de l’Union européenne en faveur de l’environnement.

Il y a 20 ans, face au déclin rapide de la faune sauvage et à la perte d’habitats naturels provoqués par les changements d’affectation des terres, la pollution et l’expansion urbaine, les États membres de l’UE adoptaient à l’unanimité la directive «Habitats» pour protéger les espèces et les habitats les plus menacés en Europe. Pour permettre la restauration de ces espèces et de ces habitats, la directive a mis en place des zones protégées au sein du réseau Natura 2000, qui a bénéficié du soutien stratégique de l’instrument financier LIFE.

Pour Janez Poto?nik, membre de la Commission européenne chargé de l’environnement, “alors que nous fêtons son 20e anniversaire, nous pouvons être fiers de la législation de l’UE en matière de protection de la nature, qui nous aide à apprécier pleinement la richesse de notre patrimoine naturel et à en prendre soin. La biodiversité est notre assurance vie et Natura 2000, qui protège les zones de plus grande valeur en termes de diversité biologique, en est la pierre angulaire. Nous avons réalisé de grands progrès au cours des deux dernières décennies et nous avons des bonnes raisons de nous réjouir, mais la nature a encore besoin de notre aide et elle nous le rendra au centuple par les services écosystémiques essentiels dont elle nous gratifie“.

20 ans après son adoption, la directive a permis une avancée significative en vue de mettre un terme à la destruction à grande échelle de nos plus grands atouts en termes de diversité biologique, et un certain nombre d’espèces et d’habitats montrent déjà des signes de reprise. Le réseau Natura 2000 compte plus de 26 000 sites protégés sur une superficie équivalente à celles de l’Allemagne, de la Pologne et de la République tchèque réunies. Près de 18 % du territoire de l’Union européenne est désormais inclus dans ce réseau, de même que 200 000 km² de zones protégées en mer. À titre d’illustration, les zones protégées de Slovénie représentent plus du tiers du territoire de ce pays.

LIFE

Le financement de l’Union en faveur de la conservation de la nature a augmenté au cours des 20 dernières années. Adopté en même temps que la directive «Habitats», le programme LIFE a contribué pour plus de 1,2 milliard d’euros à la gestion et à la restauration de plus de 2 000 sites Natura 2000 dans l’ensemble de l’UE.

Les projets financés dans le cadre de ce programme ont permis de sauver des espèces menacées qui étaient sur le point de disparaître, comme la moule perlière d’eau douce en Allemagne et en République tchèque, le chamois des Abruzzes en Italie, la vipère d’Orsini en Hongrie et l’aigle impérial ibérique. LIFE apporte également un soutien à la conservation du crapaud sonneur à ventre de feu en Allemagne, au Danemark, en Suède et en Lettonie.

De nombreux projets concrets de restauration réalisés dans toute l’Union ont permis de mettre fin à la destruction à grande échelle d’habitats ayant une grande valeur pour la faune sauvage, notamment les projets de protection des dunes maritimes en Lituanie, d’élimination des espèces exotiques des herbiers de posidonies en France, ainsi que de restauration du Danube en Autriche, de la forêt décidue en Suède, des zones humides aux Pays-Bas et des tourbières hautes en Pologne et au Danemark. Nombre de ces initiatives ont reçu le concours du programme LIFE.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter