Nicolas Hulot, “désespéré” par la campagne

Resté très discret depuis sa défaire à la primaire écologiste, Nicolas Hulot revient aujourd’hui dans le Telegramme sur la campagne électorale qui vient de s’achever.

Effacé depuis sa défaite à la primaire écologiste face à Eva Joly, Nicolas Hulot se confie aujourd’hui dans un entretien réalisé par le Telegramme.com,  et se déclare “désespéré par cette campagne électorale“. “Cinq ans après le Grenelle de l’environnement, les hommes politiques n’ont pas rempli leur mission. On peut dire que l’orchestre a battu à plein pour distraire notre attention de la crise écologique. Ce fut une mauvaise campagne pour l’écologie“, ajoute-t-il.

Pour l’ex-animateur TV, les sondages donnant de faibles scores à Eva Joly, “les leaders des grands partis n’ont pas été poussés à aborder ces thèmes-là. Nicolas Sarkozy comme François Hollande ont rayé de leur vocabulaire le mot écologie et sont venus les mains vides sur le sujet“. “En mettant de côté les enjeux écologiques, ce sont les questions d’énergie, d’agriculture, de biodiversité que l’on balaie d’un revers de main“, déplore-t-il dans le quotidien.

Nicolas Hulot se tourne désormais vers l’Europe, “la bonne échelle pour construire un monde nouveau“. “Il ne faut pas oublier que l’écologie c’est aujourd’hui la condition de notre liberté et de notre indépendance. On n’est pas à la hauteur du danger” souhaite-t-il rappeler.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter