L’affichage publicitaire prend six ans de sursis

Passé inaperçu en pleine campagne électorale, les députés ont adopté le 22 mars dernier un amendement reportant les contraintes devant peser sur l’affichage publicitaire extérieur. Les mesures prises dans le cadre de la loi Grenelle 2 pour lutter contre cette pollution visuelle ne seront donc effectives que dans 6 ans.

Dans le cadre de la loi Grenelle 2, des mesures prévoient le renforcement des contraintes d’affichages en extérieur dans les villes et campagnes françaises. Les affichages de très grand format devraient ainsi être supprimés et les autres réduits de 30%. Mais, les députés ont voté le 22 mars dernier, un amendement visant à retarder l’application de ces mesures de six années.

Cette décision , passée inaperçue en pleine campagne électorale, a été vivement critiquée par les élus parisiens, qui mènent depuis 2004 une campagne contre l’affichage excessif dans la capitale. Ils dénoncent “un recul manifeste face aux lobbys des publicitaires“. D’autant que la Mairie de Paris avait voté en juillet dernier un texte réduisant de 30% la publicité et supprimant les panneaux 4X3 et la publicité aux abords des écoles. L’application devait être effective dès 2013 mais se trouve de facto reporté à 2017.

Anticiper la baisse de revenus

Même point de vue pour Pierre-Jean Delahousse, le président de l’association Paysages de France, interrogé par la Croix, et pour qui “ces nouvelles dispositions vont dissuader les communes car il leur faudra encore des années pour mettre en place leurs propres réglementations en matière d’affichage, compte tenu des procédures nécessaires (enquêtes publiques, convocation de commissions, etc.) . Dans le même temps, les publicitaires ont obtenu un élargissement de leurs supports d’affichage, notamment dans les aéroports, et ce, de façon immédiate“.

Pour les députés qui ont adopté ce report, ils justifient cette décision, expliquant qu’il s’agit de permettre aux petites communes d’anticiper la baisse des revenus qu’elles tirent de ces recettes publicitaires. Cet amendement devrait également permettre aux grandes surfaces souffrant de la crise de se faire connaitre via un important affichage .

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter