Japon : extension de la zone d’évacuation de la population

Compte-tenu des difficultés rencontrées par les ingénieurs de Tepco pour reprendre le contrôle de la centrale de Fukushima, et les nombreuses fuites radioactives qui persistent, les autorités japonaises ont décidé ce matin d’étendre la zone d’évacuation des personnes aux alentours de la centrale. Cette zone était jusqu’à présent fixée à 20 km autour du site endommagé.

Les difficultés rencontrées pour contenir la radioactivité autour du site de Fukushima a conduit les autorités japonaises a étendre la zone d’évacuation des populations autour de la centrale, l’exposition prolongée à des doses de radioactivité, même faibles, pouvant s’avérer dangereux au final pour les hommes. “C’est une chose très difficile, mais nous allons demander aux populations concernées de partir dans le mois à venir“, explique Yukio Edano, le porte-parole du gouvernement nippon.

Le gouvernement n’a toutefois pas annoncé de nouveau périmètre au-delà des 20km déjà fixés mais a décidé d’étendre l’évacuation à certaines localités très précises. Dans ces localités, les habitants devront quitter leur domicile. Le choix des localités s’effectuera en fonction des mesures de radioactivité réalisées ainsi que le cumul des radiations auxquelles sont soumis les habitants sur la durée.

Le gouvernement nippon répond donc aux attentes et aux recommandations des certains organismes internationaux , comme l’AIEA, qui demandent depuis longtemps l’extension de la zone d’évacuation.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter