Véhicules électriques : ouverture du premier centre européen Better Place

Trois ans après la signature d’un accord avec Renault et l’énergéticien danois Dong Energy, et un an après l’ouverture du premier centre en Israël, Shai Agassi, le créateur de Better Place,  se félicite de l’ouverture de la première “station-service électrique” au Danemark. Dans ces stations, les automobilistes pourront échanger en quelques minutes leur batterie électrique vide contre une pleine.

Jeudi dernier à Copenhague, un an après la première station israélienne,  Shai Agassi inaugurait à Copenhague le premier centre européen dédié aux véhicules électriques. Dans ce centre, les danois pourront découvrir l’offre proposée par Renault et Better Place. Renault y présentera donc sa Fluence ZE, équipée d’une batterie échangeable ainsi que du logiciel Better Place, chargé de la gestion de la charge électrique.

Grâce à un forfait permettant d’échanger sa batterie dans l’un des 19 centres qui devraient voir le jour au Danemark, les Danois seront les premiers européens à s’essayer à cette nouvelle vision de la voiture électrique. Grâce à un maillage précis sur le territoire, la faiblesse du véhicule électrique qui ne dispose que de 185km d’autonomie sera compensée par la facilité avec laquelle la batterie peut être échangée. Shai Agassi et Renault évoquent alors le concept de “première voiture à autonomie illimitée“.

“La voiture de chaque foyer danois”

Tout cela a bien évidemment un coût, 27.500 euros pour la Fluenze ZE, 1.340 euros pour la borne de recharge domestique qui est fournie avec le véhicule, puis un abonnement mensuel de 199 à 399 euros en fonction du kilométrage pour pouvoir bénéficier du service Better Place. Un coût certes, mais en cette période de flambée des coûts du pétrole, le dispositif donne à réfléchir. Les premières Fluence ZE commandées dans le centre danois seront livrées fin 2011, avec un objectif affiché d’en faire “la voiture de chaque foyer danois“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter