Golfe du Mexique : Après la marée noire, la tempête…

La région du golfe du Mexique n’est décidément pas vernie. Après la marée noire qui menace les côtes, c’est désormais l’arrivée de la tempête tropicale Alex, avec des vents qui atteignent les 130 km/h, qui perturbe les opérations de colmatage et de nettoyage.

La première tempête tropicale de la saison menace le golfe du Mexique et devrait atteindre les côtes entre le Texas et le Mexique ce mercredi. Avec des vents pouvant atteindre les 130 km/h, de fortes précipitations, et des vagues de quatre mètres de haut, Alex  a interrompu les opérations de nettoyage menée par BP. Ainsi, les opérations d’incendie contrôlé du brut à la surface, ainsi que l’épandage d’un dissolvant chimique sont stoppées. “Une partie des opérations de récupération du pétrole à la surface de l’eau ne peut se dérouler lorsque la mer est forte“, a expliqué un porte-parole de BP

Dans ce contexte difficile, la Maison Blanche a indiqué qu’elle pourrait alors accepté des aides extérieures. De nombreux pays, mais aussi des organisations internationales se sont déjà manifestés pour participer à la lutte contre la marée noire. “Les Etats-Unis vont accepter 22 propositions d’aide présentées par 12 pays et organisations internationales“, a indiqué mardi soir le département d’Etat dans un communiqué. Parmi ces pays, le Mexique, la Norvège, les Pays-Bas et le Japon devraient fournir des bateaux permettant de récupérer le pétrole et le Canada a proposé de mettre en place un barrage flottant

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter