Les Verts poursuivent l’alliance Europe Ecologie

A l’inverse des Bleus qui s’enlisent dans les conflits internes, les Verts, réunis ce week-end à l’occasion de leur conseil national ont joué la carte de l’apaisement et décidé d’oublier les querelles avec Europe Ecologie. Le parti écologiste a ainsi voté à l’unanimité la poursuite du rassemblement avec le parti mené par Daniel Cohn-Bendit.

C’est Djamila Sonzogni, la porte-parole nationale des Verts qui l’annonçait à l’issue du Conseil national du parti qui se tenait ce week-end à Paris, “nous avons voté un cadre de travail et la poursuite du processus”. Cette annonce intervient quinze jours après le différent qui avait opposé Daniel Cohn-Bendit et Jean-Vincent Placé, le numéro 2 des Verts lors du Conseil nationale d’Europe Ecologie.

Pas question de liquider les Verts

Les Verts ont donc décidé de continuer la route aux côtés d’Europe Ecologie, mais la question de la forme que prendra cette alliance demeure en suspend. “Pour l’instant, il n’est pas question de liquider les Verts” explique Djamila Sonzogni.

Quant à Jean-Louis Roumégas, l’autre porte-parole national des Verts, au-delà de la forme, c’est le fond qui doit primer. “Le rassemblement Europe Ecologie s’est créé autour d’une élection donnée. Aujourd’hui, en vue notamment de 2012, nous devons d’abord travailler notre projet, puis après parler structuration“, ajoutait-il hier.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter