Les vieux déchets de La Hague seront traités et stockés

Les déchets radioactifs produits par la toute première unité de traitement de La Hague devraient être traités d’ici une quinzaine d’années et stockés dans des conteneurs.

Thomas Houdré, responsable de l’Autorité de sûreté nucléaire de Normandie, dénonçait il y a quelques temps les “quelques milliers de tonnes (qui) n’étaient pas actuellement conditionnées et (qui) étaient stockées en vrac dans trois ou quatre sites“. Il a donc été entendu puisque ces milliers de tonnes de déchets radioactifs seront traités et stockés dans des conteneurs d’ici dix à quinze ans, l’opération étant financée par Areva.

Ces déchets issus de la première unité de traitement de La Hague, aussi appelée unité UP2-400, ont donc été produits de 1965 jusqu’aux années 80-90. Il s’agit principalement de “déchets de procédés, d’emballages et de combustibles , de gains, de déchets métalliques et de déchets graphites” explique Thomas Houdré.

Il précise également que “l’ASN va prescrire un calendrier contraignant avant la fin de l’année pour le traitement de ces déchets“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter