EYJAFJÖLL – Malaise d’un pilote d’Air France

Le pilote d’un vol Air France reliant dimanche Perpignan à Paris s’est senti mal. A l’origine probable de ce malaise, des émanations du nuage de cendres volcaniques issues de l’éruption du volcan islandais Eyjafjöll.

Si les inspections de l’Airbus A 319 qui reliait dimanche Perpignan à Paris n’ont révélé aucune trace de cendres volcaniques, le porte-parole d’Alter, syndicat minoritaire de pilotes, explique que “l’équipage a rencontré des odeurs de soufre pendant le vol, au-dessus de la France. Il a déclenché la procédure ‘nuage de cendres volcaniques’ “. “S’il n’y avait pas de danger, il n’y aurait pas de procédure“ajoute-t-il.

De son côté, AirFrance ajoute que le phénomène olfactif n’a été ressenti que dans le poste de pilotage et n’a pas été rapporté par les passagers“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter