La France désormais totalement grippée

carte-epidemie-grippe_s47La carte est totalement rouge. Après 11 semaines d’épidémie, la grippe A n’épargne plus aucune région. Se propageant désormais à grande vitesse, le virus H1N1 a d’ores et déjà infecté plus de 2,7 millions de Français, et tué 68 personnes.

L’épidémie grippale a fortement accéléré la semaine dernière. Selon les chiffres du Réseau Sentinelles, l’incidence des syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 693 cas pour 100 000 habitants (soit 435 000 nouveaux cas), très largement au-dessus du seuil fixé à 152 cas pour 100 000).

En 11 semaines d’épidémie, le nombre de consultations pour syndrome grippaux a été estimé à 1 782 000. Plus globalement, on estime désormais que plus de 2,7 millions de Français ont été infectés par le virus H1N1 depuis août dernier.

Dans l’hexagone, 21 régions avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière. Les incidences les plus élevées ont été notées en Limousin (1275 cas pour 100 000 habitants), Champagne-Ardenne (1164), Rhône-Alpes (1134), Nord-Pas-de-Calais (1074), Franche-Comté (814), Centre (665), Provence-Alpes-Côte-d’Azur (657), Languedoc-Roussillon (602), Pays-de-la-Loire (590), Poitou-Charentes (588), Midi-Pyrénées (576) et Haute-Normandie (568).

Toujours pas de signe particulier de gravité

La grippe touche toujours plus fortement les jeunes. Selon les cas rapportés la semaine dernière, l’âge médian était de 13 ans, avec des consultations de malades âgés de 7 mois à 96 ans.

Pour les médecins Sentinelles, les tableaux cliniques ne présentaient « pas de signe particulier de gravité » avec des taux d’hospitalisation des cas rapportés autour de 1%. S’agissant des cas d’hospitalisation rencontrés, l’âge moyen était la semaine passée de 25 ans et de 32 ans pour les complications plus graves.

Le Réseau a recensé 3 hospitalisation pour surveillance chez des personnes présentant des facteurs de risque, 6 pour complication respiratoire (dont 3 présentant des facteurs de risque), 2 pour complication “autre” (“syndrome méningé” et “trouble de la conscience”) et 1 pour rassurer le parent.

305 hospitalisation et 68 morts

Plus globalement, l’Institut de veille sanitaire a recensé depuis le 18 novembre dernier, 60 nouveaux cas graves de grippe A (H1N1) 2009. Au total, depuis le début de l’épidémie, 305 personnes ont été hospitalisées. Parmi elles, 101 sont toujours en réanimation ou unités de soins intensifs.

L’épidémie de grippe A aurait tué 68 personnes en métropole depuis cet été, selon les derniers chiffres révélés par le ministère de la Santé, qui englobent l’ensemble des décès notifiés.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter