PROBO KOALA – Greenpeace continue le combat

Alors qu’un accord amiable a été conclut entre l’affréteur du Probo Koala et les victimes représentées par le cabinet Leigh Day & Co , Greenpeace refuse un tel procédé et décide de poursuivre Trafigura devant la justice néerlandaise.

L’accord conclut en Grande-Bretagne  entre Trafigura et les victimes des émanations toxiques des déchets déversés par le Probo Koala à Abidjan, assure 1.150 euros à chacune des 31.000 victimes. par ailleurs, cet accord met un terme à la procédure menée outre-Manche.

Greenpeace qui considère qu’un tel accord “exonère Trafigura de ses responsabilités” a alors saisi la justice néerlandaise pour infractions à la législation sur les importations et les exportations de déchets, pollution maritime et faux en écriture commis aux Pays-Bas. Le procès pourrait ainsi avoir lieu l’année prochaine.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter