Plaidoyer de J.L Borloo en faveur de la taxe carbone

Borloo 1207A l’occasion de l’université d’été de l’UMP à Seignosse dans les Landes ce week-end, Jean-Louis Borloo a défendu avec ardeur la contribution climat-énergie dont les modalités de mise en ?uvre suscite de nombreux remous.

Le ministre de l’Ecologie est sorti de son mutisme et a tenté ce week-end d’éteindre la polémique en se lançant dans un long plaidoyer en faveur de  la “taxe carbone”. Jean-Louis Borloo, jusque-là silencieux explique alors devant l’assemblée pourquoi la “taxe” ou “la contribution énergie climat“, “les mots ne sont pas très importants” est incontournable: “15 ou 30 euros la tonne de CO2, cela n’a pas beaucoup d’importance“, lance-t-il, déminant le débat sur le montant.

La seule question que vos enfants vous poseront (…) c’est : étiez-vous dans le camp de la responsabilité ou dans le camp du renoncement“, a-t-il lancé devant les jeunes de l’UMP.  “Tout le monde en parle de cette contribution écologique: nous on la fait en vrai. Evidemment que le débat est important, que les modalités sont importantes. Le président y prend un soin particulier, il consulte bien entendu et je peux vous dire que l’équipe du gouvernement est autour de lui“, a-t-il assuré, rejetant l’idée d’un couac au sein de l’Exécutif sur ce sujet.

Economies de bas carbone”

Personne n’ignore que les économies qui se développeront, qui créeront de l’emploi, qui créeront des processus de prospérité, sont celles qui seront des économies de bas carbone”, a poursuivi Jean-Louis Borloo.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter