Poweo de moins en moins alternatif, de plus en plus int�gr�

logo_poweo.jpgFragilis� la crise, le jeune op�rateur n’en demeure pas moins �nerg�tique. Il annonce aujourd’hui la mise en marche initiale de la sa premi�re Centrale � Cycle Combin� Gaz Naturel (CCGN) dans le Nord.

Dans un univers �conomique morose, la nouvelle fait figure d’�v�nement. Poweo annonce que sa premi�re CCGN produit d�sormais ses tous premiers m�gawattheures, ce qui porte aujourd’hui sa capacit� de production �lectrique � 500 MW.

Si Poweo a r�cemment coup� dans ses d�penses et gel� ses recrutements, il poursuit sa politique d’investissments notamment dans ses capacit�s de production. C’est un �v�nement in�dit sur le march� libre de l’�nergie, Poweo devant en effet le premier nouvel entrant � disposer en propre d’une centrale thermique d’un tel niveau de puissance.

Une premi�re pour un op�rateur alternatif

Con�ue et r�alis�e par Siemens qui en assurera �galement la maintenance �tendue, l’unit� de Pont-sur-Sambre est la premi�re centrale � Cycle Combin� fonctionnant 100% au Gaz Naturel mise en service en France par un op�rateur alternatif, selon le communiqu� de Poweo. Gr�ce � cette technologie innovante de cycle combin� d�j� �prouv�e dans le monde, ses �missions de CO2 sont diminu�es de deux � trois fois par rapport aux installations classiques fonctionnant au fuel et au charbon.

Au mois d’avril, la centrale de Pont-sur-Sambre a connu une �tape cl� avec son � premier feu � et l’injection de ses premiers m�gawattheures sur le r�seau national de transport d’�lectricit�. Dans les prochains mois la centrale conna�tra une phase de mont�e en puissance et de rodage, au cours de laquelle les �quipes r�gleront les param�tres de fonctionnement des installations.

Validation du mod�le d’op�rateur int�gr�

A l’issue d’un chantier de plus de deux ans, qui aura mobilis� jusqu’� 600 ouvriers, elle verra sa mise en service commerciale effective � la fin de l’�t� 2009. D’une puissance de 412 MW, cette unit� porte les actifs de production �nerg�tique de Poweo � 500 MW, en tenant compte des parcs �oliens et barrages hydro�lectriques d�j� en service.

Sept ans apr�s sa cr�ation et un peu moins de deux ans apr�s l’ouverture du march� de la fourniture d’�nergie aux particuliers, cette �tape cl� du d�veloppement de Poweo est une r�ussite encourageante en tant qu’op�rateur int�gr�. Le portefeuille de projets de Poweo comprend notamment une centrale CCGN � Toul (Meurthe-et-Moselle), pour laquelle ont d�j� �t� obtenus le permis de construire et l’autorisation d’exploiter, et une autre � Blaringhem (Pas-de-Calais) pour laquelle des �tudes pr�liminaires sont en cours.

Commission Champsaur : un signal positif

Par ailleurs, Poweo accueille favorablement les conclusions de la commission pr�sid�e par Paul Champsaur, dont le rapport a �t� rendu public par le Gouvernement. Selon l’entreprise de Charles Beigbeder, cette commission est un “v�ritable espoir pour l’avenir de la concurrence sur le march� fran�ais de l’�lectricit�, les conclusions du rapport doivent �tre rapidement mises en ?uvre“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter