L’Allemagne bannit � son tour le MON 810

Mon_810.JPGApr�s la France, la Gr�ce, l’Autriche, la Hongrie et le Luxembourg, c’est d�sormais au tour de l’Allemagne de bannir la culture du ma�s OGM, au nom du principe de pr�caution, une d�cision qui devrait emp�cher la Commission europ�enne d’imposer ce type de culture aux pays de l’Union.

Apr�s la sortie de deux nouvelles �tudes apportant de “nouveaux �l�ments scientifiques“, la ministre allemande de l’Agriculture a d�cid� d’activer la clause de sauvegarde� contre la culture du ma�s MON 810. “Ce n’est pas une d�cision politique“, assure-t-elle. “Elle a �t� prise dans l’int�r�t de l’environnement (…) Nous avons men� une �tude rigoureuse pour peser le pour et le contre“. Les deux �tudes en question auraient mis en avant un impact de cet OGM sur des organismes “non-cibles”, papillons ou coccinelles.

Cette d�cision pourrait cependant avoir un r�el impact politique puisqu’elle pourrait faire pencher la balance � Bruxelles, o� la Commission tente de convaincre les r�ticents d’autoriser la culture du MON 810. En effet, avec la France et l’Allemagne dans le camp des “anti”, Bruxelles devrait en effet avoir du mal � trouver la majorit� qualifi�e n�cessaire pour imposer sa d�cision.

Bruxelles prend acte

A Bruxelles, on se contente de prendre acte de la d�cision allemande. Avec “les donn�es scientifiques ad�quates, la Commission d�cidera des suites les plus appropri�es � donner” affirme-t-on.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter