S�chilienne Sidec surfe encore sur le thermique

sechilienne_sidec.JPGS�chilienne Sidec vient de publier son chiffre d’affaires 2008 qui s’�tablit � 304,5 millions d’euros, en hausse de 32,5 % par rapport � l’exercice pr�c�dent. Groupe essentiellement investi dans l’�nergie thermique dans les Dom-Tom, il investit d�sormais notamment dans le solaire.

Historiquement sp�cialiste de la production thermique � partir de charbon et de bagasse (r�sidu de la canne � sucre) dans les Dom-Tom, S�chilienne Sidec est toujours d�pendant des r�sultats de cette activit�. Tr�s bons en 2008, le groupe en retire les b�n�fices, surfant sur la hausse des prix du charbon, pour enregistrer une hausse de plus de 32% de son chiffre d’affaires.

cette activit� thermique “traditionnelle” repr�sente encore l’essentiel des capacit�s de production de S�chilienne Sidec (529 MW sur un total de 579,4 MW). S’agissant de son volume d’affaires, elle g�n�re �galement la majeure partie des r�sultats du groupe avec 278 millions d’euros sur un total de 304 millions, et un b�n�fice en tr�s forte augmentation, engrangeant pr�s de 67 millions d’euros de plus qu’en 2007 gr�ce � une conjoncture favorable et l’exploitation de la turbine � combustion du Galion � la Martinique.

Groupe encore essentiellement thermique

Sur les autres productions, l’�olien enregistre une croissance plus modeste de pr�s de 3 millions d’euros gr�ce aux mises en service de nouveaux parcs en 2007� et 2008 par les filiales Eoliennes de Marne et Moselle et Eoliennes de Clamanges et Villeseneux. Dans le photovolta�que, le groupe affiche une croissance de 19 milliosn d’euros dont 14,6 millions proviennent de la vente de panneaux photovolta�ques et 4,4 millions sont dus � la croissance de l’activit� suite aux mises en service intervenues en 2007 et 2008.

Au 31 d�cembre 2008, la puissance totale exploit�e par les soci�t�s du groupe S�chillienne-Sidec s’�l�ve ainsi � 579,4 MW (part du groupe 384,4 MW), dont 529 MW thermiques, 42,5 MW �oliens et 7,9 MW photovolta�ques. Au cours du trimestre, S�chilienne-Sidec a achev� la construction de plusieurs unit�s de production photovolta�ques pour un total de 10 MW dont la mise en service interviendra suite au raccordement au r�seau par EDF.

89 MW en cours dans le solaire

Les chantiers en cours � fin 2008 comprennent dans le domaine thermique, Cara�bes Energie en Guadeloupe (38 MW) dont le permis de construire a �t� d�livr� au cours du trimestre. Dans le domaine solaire, le groupe annonce la construction de plusieurs centrales photovolta�ques d’une puissance totale de 2,5 MW.

Les �quipes de S�chilienne-Sidec ont d�pos� au cours du dernier trimestre 2008 des demandes de permis de construire pour des projets de centrales photovolta�ques totalisant une puissance de 53,7 MW. Le portefeuille total de permis obtenus et de demandes de permis en cours d’instruction a �t� ainsi port� � 105,9 MW au 31 d�cembre 2008 (89,9 MW dans le domaine photovolta�que et 16 MW dans le domaine �olien).

10 MW pour Cara�bes Energie

S�chilienne-Sidec annonce �galement avoir obtenu des r�ponses positives du Minist�re du Budget des Comptes publics et de la fonction publique en vue de l’application en 2008 des mesures d’aide fiscale aux investissements Outre-Mer li�es � ses programmes de construction. Ces d�cisions touchent essentiellement la centrale thermique en cours de construction Cara�bes Energie ainsi que des investissements en capacit�s photovolta�ques � hauteur d’une puissance totale de 10 MW.

En dernier lieu, le Conseil R�gional de la R�union a d�cid� d’instituer � partir du 1er avril 2009 une imposition d’octroi de mer sur les importations de charbon des centrales thermiques au taux de 6,5 %. Les cons�quences �conomiques pour le groupe d�pendront des conclusions d’analyses juridiques et fiscales en cours.

Touch� par la crise en Guadeloupe

Enfin, depuis le 20 janvier 2009, le groupe reconna�t subir les r�percussions de la gr�ve g�n�rale qui se d�roule � la Guadeloupe. La centrale de 64 MW de la filiale CTM est � l’arr�t depuis cette date. Par ailleurs, l’�quipe de direction du groupe annonce avoir renforc�e d�but janvier 2009 par l’arriv�e de Christian Jacqui en qualit� de Directeur G�n�ral Adjoint.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter