Séché Environnement annonce un chiffre d’affaires en légère progression

seche_environnement.jpgLe groupe français a publié hier ses comptes 2008. Globalement en ligne avec ses objectifs, Séché Environnement annonce un chiffre d’affaires plutôt décevant mais se révèle confiant pour 2009, malgré la crise.

Avec un chiffre d’affaires de 383,2 M? au 31 décembre 2008 contre 371,1 M? un an plus tôt, Séché Environnement annonce une croissance cumulée de 3,3%, conforme à ses objectifs, grâce à un 4ème trimestre qualifié “de bonne facture” sur la filière des Déchets Dangereux. Ainsi, à 103,7 M?, le chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2008 a progressé de 5,8% par rapport à la même période l’an passé, confirmant “la qualité des fondamentaux dont bénéficie Séché Environnement pour maintenir la croissance de son activité au sein d’un environnement économique difficile” selon les termes du communiqué.

Séché Environnement rappelle qu’il est “présent sur l’ensemble des métiers à forte valeur ajoutée de la valorisation et du traitement de déchets“. Le groupe de Changé en Mayenne, précise qu’il est “essentiellement positionné en France et sur des marchés porteurs soutenus par l’application des réglementations environnementales” et qu’il appuie son “développement sur une base, large et solide, de clientèle de collectivités locales et d’industriels répartis de manière équilibrée au sein de secteurs d’activité diversifiés“.

+7% des DD

Le communiqué indique que le bon niveau d’activité consolidée du 4ème trimestre a été porté par la performance particulièrement soutenue de la filière Déchets Dangereux. L’activité de la filière Déchets Dangereux (DD) (70% du CA) enregistre une forte progression (+12% au 4ème trimestre).

Le groupe considère avoir continué de bénéficier sur la fin de l’année de la bonne tenue de ses marchés de niches (PCB, valorisation de produits techniques, dépollution) ou à forte récurrence (contrats avec les Grands Comptes Industriels ou les Collectivités locales).

-4,3% des DND

L’activité de la filière Déchets Non Dangereux (DND) (30% du CA) s’appuie, notamment, sur une solide base de contrats pluriannuels conclus avec une clientèle de collectivités locales. Selon le communiqué, “le retard d’activité constaté sur 2008 reflète la conjonction d’un effet de base défavorable par rapport à un exercice 2007 particulièrement fort, d’une situation de marché atypique au plan local, et du décalage de la contribution des ventes d’énergie issue de la valorisation du biogaz“.

Séché précise que le 4ème trimestre marque ainsi une stabilisation de cette activité par rapport à la décroissance enregistrée au trimestre précédent. Par ailleurs, à 22,9 M?, le chiffre d’affaires à l’International (6% du CA) progresse de 7,2% sur l’année 2008, à périmètre comparable et reflète, sur la période, le dynamisme des activités en Espagne et en Hongrie.

Confiance pour 2009

Pour 2009, Séché Environnement réaffirme son objectif de marge opérationnelle élevée de 17%. Selon le groupe français, “la qualité des résultats attendus, l’absence de risque de liquidité et la solidité du bilan permettent à Séché Environnement d’aborder dans de bonnes conditions une année 2009 plus difficile“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter