Développer le développement… durable dans les territoires

eco_territoires.JPGDévelopper le développement durable, c’est en quelque sorte l’ambition du nouveau label baptisé “EcoTerritoires” que lance 7 acteurs territoriaux spécialisés dans le développement économique.

Sous le label « Ecoterritoires », ils s’engagent à favoriser le développement des entreprises dont l’activité est liée au développement durable. Ils proposent notamment aux dirigeants un service gratuit et personnalisé d’accompagnement dans leur projet de développement et d’implantation en leur apportant des informations sur des solutions foncières ou immobilières, des aides publiques mobilisables (subventions et exonérations fiscales), l’environnement économique, les bassins d’emploi, les infrastructures et équipements?

Les acteurs territoriaux chargés du développement économique local qui participent à ce dispositif s’engagent à aider les entreprises impliquées en faveur du développement durable en les accompagnant gratuitement dans leur projet de développement et d’implantation : recherche de locaux, offres immobilières, aides mobilisables, bassin d’emploi, opportunités de marché?

Les 7 « ÉcoTerritoires » partenaires sont la Seine et Marne Développement, Creusot-Montceau Développement (Communauté Urbaine), Action 70 (Haute-Saône), le Département de la Somme/Réseau Investir en Pïcardie Maritime, Ardèche Développement, le Département de la Vendée/Vendée Expansion, et enfin Vosges Développement.

Potentiel important des éco-industries

La démarche vise notamment 3 secteurs émergents et considérés comme particulièrement porteurs : l’éco-industrie (retraitement, recyclage et valorisation des matériaux tels que métaux, verres, papier, plastique), les énergies renouvelables (solaire, éolien, bois-énergie, biomasse?) et l’éco-construction (bâtiments intelligents, éco-matériaux, équipements thermiques, domotique?.). Les initiateurs de ce label rappelle que les éco-industries françaises ont connu une croissance supérieure à 10% de leur chiffre d’affaires ces dernières années, en évoquant la valorisation des matériaux, le marché de la maison à ossature bois pour l’éco-construction, le solaire photovoltaïque, ou encore la fourniture d’énergie qui a progressé grâce aux éoliennes, de 57% entre 2006 et 2007.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter