Areva inaugure le centre d’essais de JSPM à Maubeuge

areva_anne_lauvergeon.JPGAnne Lauvergeon, a posé lundi la première pierre à Maubeuge, du nouveau centre d’essais de JSPM, filiale du groupe spécialisée dans la fabrication de composants mobiles pour les réacteurs nucléaires.

En présence d’Hubert Falco, Secrétaire d’Etat chargé de l’Aménagement du Territoire, la cérémonie officielle qui s’est tenu dans le Nord-Pas-de-Calais représente le lancement d’une structure stratégique pour Areva qui prévoit de diffuser sa nouvelle technologie EPR dans le monde. Le nouveau centre est une première mondiale.

Avec à ce nouveau centre d’essais, comprenant à la fois un centre de montage et d’essais, un hall de stockage et de pré-assemblage ainsi que des laboratoires de tests de métallurgie et de mesures, JSPM pourra tester les groupes motopompes primaires dans les conditions réelles de fonctionnement en centrale, à des valeurs de plein débit jamais atteintes. Leader mondial de la fabrication des composants mobiles de centrales nucléaires (Groupes Moto-Pompes Primaires et Mécanismes de commande de Grappes), JSPM, filiale du groupe Areva, emploie plus de 500 personnes.

Représentant une première mondiale, ce nouveau centre de compétences représente un investissement d’environ 40 millions d’euros. Comme l’indique le communiqué du groupe nucléaire, “ce centre s’inscrit dans la stratégie de développement de l’outil industriel d’Areva dans le contexte de renouveau que connaît le marché mondial de l’énergie nucléaire“. Il bénéficie des technologies les plus avancées en matière d’essais, répondant aux exigences de qualité et de sûreté requises par les centrales existantes et le réacteur EPR de génération III.

“Avantage décisif” sur la concurrence

Pour Anne Lauvergeon, président du directoire du groupe français : “cet investissement va nous permettre de prendre un avantage décisif sur nos concurrents dans le domaine d’activité de JSPM. Il va aussi bénéficier au développement industriel de la région du Nord et donnera lieu à un plan de recrutement d’ingénieurs et techniciens spécialisés“.

La mise en service de la première tranche du centre d’essais est prévue pour le début de l’année 2010.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter