Plan climat européen : des incertitudes demeurent

Donald_Tusk.JPGLes négociations continuaient samedi à Gdansk en Pologne autour du plan climat européen. Néanmoins, la perspective d’un accord entre les 27 dans moins d’une semaine à Bruxelles demeure incertaine.

Alors que de nombreux experts débattent depuis une semaine à Poznan, une mini-conférence réunissait ce samedi à Gdansk Nicolas Sarkozy, président de l’Europe ainsi que les dirigeants d’une dizaine pays européens afin de finaliser un accord autour du fameux “paquet énergie-climat”.

Nicolas Sarkozy confiait à l’issue des discussions, “nous ne sommes pas encore au bout de la discussion mais nous avons progressé“. “Aujourd’hui, j’ai bon espoir qu’on puisse y arriver (…) Nous sommes en pleine négociation, il y a des équilibres à trouver” a-t-il ajouté.

La solidarité des 9 

Beaucoup moins d’optimisme chez les écologistes présents à Gdansk. Karine Gavand de Greenpeace  déclare “on attendait un signal fort, on voit que l’Europe est encore engluée dans ses négociations“. Neuf pays européens, fortement dépendants au charbon, souhaitent en effet faire entendre leur voix dans les négociations. Pour Donald Tusk, le premier ministre polonais, ” la solidarité du groupe des 9 a été maintenue et a montré sa puissance“.

La Pologne, dépendante à 90% du charbon pour sa production d’électricité estime en effet que la mise aux enchères des quotas de CO2 dans le secteur de l’électricité à partir de 2013 serait extrêmement pénalisante pour son économie.

Les dirigeants des 27 se réunissent à Bruxelles jeudi et vendredi prochain et la présidence française s’est fixé comme objectif prioritaire l’adoption du “paquet énergie-climat”.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter