PETROLE – L’Opep décide de ne pas décider

Oil_platform.jpegRéunis en urgence, samedi au Caire, en Egypte, les pays membres de l’organisation ont décidé de conserver les quotas actuels jusqu’au 17 décembre prochain. L’Opep veut se donner un peu de temps pour analyser la situation. En attendant, les cours du baril de brut sont repartis à la baisse ce week-end.

Ce sera finalement le 17 décembre prochain à Oran que les grands pays exportateurs de pétrole devraient décider de baisser leur production. L’Opep a donc maintenu samedi ses quotas de production inchangés, à 27,3 millions de barils par jour.

Pourtant, une nouvelle baisse est bien dans les tuyaux du Cartel car l’heure est grave. Depuis leurs records de mi-juillet, les cours du baril de brut ont plongé de 70%. S’il y a consensus sur l’opportunité d’une nouvelle baisse de leur production, les membres voulant se donner un peu plus de temps pour analyser “l’efficacité des précédentes coupes” et le bon respect des quotas actuels par certains adhérents du Cartel.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter