Le conseil de Paris vote la remunicipalisation de l’eau

eau_robinet.JPGC’est désormais chose faite,  le conseil de Paris a voté hier la remunicipalisation de la distribution de l’eau dans la capitale. Ce vote signe donc la fin de 25 ans de gestion privée.

A compter du 1er janvier 2010, un seul établissement public, EPIC, assurera à lui-seul  aussi bien la production que la distribution de l’eau. Pour Anne Le Strat, adjointe chargée de l’eau, il s’agit là “d’un tournant majeur de la politique municipale de l’eau“.

Bertrand Delanoë, qui avait fait de cette réforme une promesse de campagne, s’est également engagé à stabiliser le prix de l’eau dans sa ville avec une part communale du prix de l’eau facturée 2,81 euros le m3 contre 3 euros de moyenne nationale. Par ailleurs, le maire de Paris a annoncé la mise en place d’une tarification sociale adaptée pour répondre aux exigences de solidarité.

“Coût imprévisible”

Cette réforme n’a bien évidemment pas rencontré l’approbation de tous. Ainsi l’opposition s’est prononcée contre. Jean-François Lamour, président du groupe UMP au conseil de Paris a estimé que “le coût de cette man?uvre est totalement imprévisible (…) Après avoir augmenté les impôts, c’est un nouveau coup dur pour le pouvoir d’achat des Parisiens qui vont payer la note”.

Le conseilleur municipal a conclu “Vos choix politiques sont de mauvais choix. Ils commencent déjà à peser sur le quotidien des Parisiens.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter