Record d’émissions pour le Japon

japon.jpgLe ministère de l’Environnement japonais annonçait hier que le Japon a émis une quantité record de CO2 en 2007. Etant donné le chiffre annoncé, le respect du protocole de Kyoto par le pays du soleil levant est plus qu’improbable.

Le ministère de l’Environnement japonais a donc annoncé hier que le pays avait émis quelques 1,37 milliard de tonnes de CO2 pour l’année fiscale 2007, c’est à dire la période allant d’avril 2007 à mars 2008. Ce chiffre correspond à une augmentation des émissions de 2,3% par rapport à 2006.

Dans le communiqué officiel, on peut lire que “l’utilisation croissante d’énergie produite en centrales thermiques, due à une baisse de la production nucléaire, a largement contribué à cette hausse“. Ainsi, la quantité de CO2 émise au Japon en 2007 aurait augmenté de 8,7% par rapport à 1990, année de référence du protocole de Kyoto.

Or, ce protocole exige du Japon une réduction de 6% de ses émissions de gaz à effet de serre pour la période 2008-2012 par rapport à ses niveaux de 1990. Les chiffres annoncés hier compromettent le respect de ce protocole par l’archipel japonais. Le Japon se voit donc dans l’obligation d’acheter des crédits carbone ou “permis de polluer” aux pays et entreprises qui font mieux que les quotas de réduction alloués par Kyoto, notamment la Hongrie et la République Tchèque.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter