Malgré la crise, Charles Beigbeder confiant dans l’avenir de Poweo

charles_beigbeder_poweo.JPGLe message de Charles Beigbeder se veut rassurant. Poweo disposerait de suffisamment de capitaux jusqu’en 2010… mais devra sans doute étaler certains investissements pour s’adapter à la nouvelle donne imposée par la crise actuelle.

On a encore suffisamment de capitaux pour les prochains mois et jusqu’en 2010 mais à condition peut-être de lisser certains de nos investissements.” C’est Charles Beigbeder, patron de Poweo qui le dit mais qui précise selon l’agence Reuters “On a investi plus de 400 millions d’euros en 2008, je pense qu’il va falloir que l’on cible les principaux projets sur 2009“.

Pour le président du nouvel opérateur d’énergie “On va peut-être ralentir les projets d’acquisition de fermes éoliennes que nous avons faits en 2008. On va peut-être se concentrer sur notre propre ‘pipe’ de projets et faire de la croissance organique. Comme toutes les sociétés au monde, on s’adapte, il y a quand même une nouvelle donne“.

Retards pour certains projets

Charles Beigbeder a ainsi précisé les impacts concrets de cette nouvelle prudence. Selon Reuters, la production de la centrale de Pont-sur-Sambre (Nord), d’une capacité de 412 MW, ne devrait débuter qu’au deuxième trimestre 2009, alors qu’elle était auparavant prévue pour janvier. “Siemens nous a fait part de retards (mais) il n’y a plus trop de risques de décalage supplémentaire“, a-t-il dit. Pour le patron de Poweo, le démarrage de la centrale de 412 MW de Toul (Meurthe-et-Moselle) prévu en 2011 n’est pas remis en cause.

Fin juin, les dettes financières du groupe français s’élevait à 222 millions d’euros, pour des fonds propres consolidés de près 279 millions d’euros. Selon le patron-fondateur de Poweo “On est dans un secteur qui est en forte croissance, il y a une volonté politique très forte de développer le renouvelable et les économies d’énergie (…), on n’est pas vraiment dans un secteur en difficulté, nous maintenons tous nos projets.”

  • facebook
  • googleplus
  • twitter