Déchets : Sita noue un partenariat avec une briquetterie

sita_logo.JPGSelon une information du Figaro d’aujourd’hui, Sita, filiale de Suez Environnement en charge des déchets, devrait utiliser prochainement les carrières d’une nouvelle usine de briques pour stocker des déchets.

Sita et la société Wienerberger, un des leaders mondiaux de la brique en terre cuite ont décidé d’unir leurs compétences respectives dans un projet industriel commun. Ainsi, alors que que Wieneberger recherchait “un site de production qui ne serait pas trop éloigné d’une carrière d’extraction d’argile et située entre Nice et Toulouse“, la briquetterie a trouvé un site à Belleagrde dans le Gard, voisin d’un des plus importants sites français de traitement des déchets non dangereux de Sita.

Or, Sita souhaitait justement agrandir la superficie de son site et un accord entre les deux entreprises devrait conduire à ce que les carrières exploitées par l’un serviront ensuite à l’autre pour stocker des déchets non dangereux. Pour Denis Llacer, responsable de l’unite Sita de Bellegarde, les choses sont très simples. il confie au quotidien, “il leur faut de l’argile, et il nous faut de la place“.

150 emplois

En plus des économies substantielles réalisées par les deux entreprises, dans leur projet, cet accord devrait également mené à la création de 150 emplois, 60 chez Wienerberger, 30 chez Sita et une trentaine indirects.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter