Mariage des numéros 2 et 3 des déchets américains

Republic_Services.JPGL’industrie américaine du ramassage des déchets est en pleine mutation. Le numéro trois du secteur, Republic Services a en effet annoncé hier l’acquisition de son concurrent et numéro deux Allied Waste, et ce pour un peu plus de 6 milliards de dollars.

Selon l’information révélée dans “Les Echos” cette acquisition devrait se faire par échange de titres, Republic Services offrant 0,45 de ses propres actions contre 1 action Allied Waste. Ainsi, au terme de l’opération, les actionnaires d’Allied Waste conserveront 52% du capital mais Republic Services dirigera bien l’ensemble, son patron actuel devenant le patron de l’ensemble du groupe qui conservera par ailleurs le nom de Republic Services.

Waste Management encore leader

La nouvelle entité devrait alors générer à elle seule près de 9 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Elle restera néanmoins derrière Waste Management, leader américain avec 13 milliards de dollars de chiffre d’affaires. La fusion devrait désormais permettre aux deux poursuivants de réduire leurs coûts et donc de récupérer des parts de marché.

Pour l’heure, ce projet de concentration doit encore être visé par les Autorités de la concurrence américaine.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter