Un patch “anti-turista” à l’étude

Patch.JPGEn cette période de vacances estivales qui approchent, des chercheurs américains effectuent des recherches qui pourraient considérablement soulager nombres de voyageurs à destination de certains pays étrangers. Ils ont en effet testé l’efficacité d’un patch destiné à prévenir ou du moins atténuer la “turista”, avec des premiers résultats encourageants.

L’information diffusée par “Destinataion Santé” révèle que ce patch élaboré par les Américains de Iomai Corporation cible essentiellement la batérie Escherichia coli, principale responsable des diarhhées des voyageurs.

Divisé en deux groupes, des voyageurs à destination du Mexique et du Gautemala ont testé l’efficacité de ce patch. Au final, 15% des personnes ayant bénéficié de ce patch ont souffert de turista contre 22% dans le groupe “placebo”, avec de surcroit moins d’attaques dites “sévères”. Les chercheurs estiment donc que “ce patch confère une protection efficace contre les diarhhées modérées à sévères“, mais ne se lancent pas encore dans des conclusions définitives.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter