Veolia Environnement au Portugal

veolia_environnement_01.jpgVeolia Environnement a annoncé hier avoir remporté un contrat auprès du groupe chimique espagnol de Barcelone, La Seda. Ce contrat porte sur la construction et l’exploitation des unités d’énergie et de traitement des déchets d’une usine de composants d’emballage.

Ce contrat remporté par une filiale espagnole de Veolia, Artelia Ambiente, conclut avec Artenius, filiale de La Seda pour une durée de quinze ans représente pour le groupe un chiffre d’affaire cumulé de près de 850 millions d’euros. Il s’agit donc de la construction et de l’exploitation de l’usine de traitement des “utilités”, à savoir vapeur, électricité, eau déminéralisée, gaz industriels, traitement des effluents, d’une usine de production d’acide téréphtalique, matière première des emballages en polyester, située à Sines au Portugal.

Devenir une référence

Pour Rafael Espagnol, le président de La Seda de Barcelona, “le contrat signé avec Veolia Environnement permettra à notre site industriel de Sines d’être compétitif au niveau mondial, grâce à la toute dernière technologie PTA. Celle-ci représente un avantage concurrentiel majeur par rapport à la moyenne des sites européens. En outre, nous réaliserons des économies d’énergie de l’ordre de 25%, ce qui positionne notre entreprise comme une véritable référence en matière de technologie au sein du secteur et nous permet d’appronfondir le principe d’efficacité énergétique“.

Dans le cadre de ce contrat, la mission de Veolia sera avant tout de limiter “l’impact environnemental en particulier en mettant en oeuvre un procédé de traitement anaérobique des effluents afin de réduire le volume de déchets et valoriser le biogaz” généré par les déchets.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter