Réduction de 50% des GES d’ici 2050

CO2.jpgUne réduction de 50% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050, c’est ce qui est sorti de la réunion du G8 de l’environnement hier matin.

Si les dirigeants réunis à Kobé depuis samedi ne se sont pas prononcés sur des objectifs intermédiaires, ils sont tout de même arrivé à un consensus sur un objectif final commun. “Nous avons franchi un pas ici, un petit pas mais un pas très important” déclarait Matthias Machnig, le secrétaire d’Etat allemand à l’Environnement à Reuters.

Lors d’un précédent sommet à Heiligendamm l’été dernier, cet objectif de réduction de 50% des émissions de GES d’ici 2050 avait été évoqué mais les huit pays les plus industrialisés de la planète n’avaient pas réussi à se mettre d’accord. Il s’agit donc d’une première étape vers le processus qui succèdera en 2012 au protocole de Kyoto.

Répartition des efforts ?

Les protagonistes sont néanmoins divisés quant à la répartition des efforts à entreprendre entre Etats. En revanche, “en ce qui concerne les objectifs à mi-échéance, il est nécessaire d’établir des cibles efficaces, et les pays développés doivent ouvrir la voie” précise Ichiro Kamoshita.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter