La SEM rappelée à l’ordre

Eaux_de_Marseille.JPGAlors que la Société des Eaux de Marseille (SEM), a débuté les convois maritimes d’eau potable à destination de Barcelone, la préfecture de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, lui a signifié que l’eau dont la société a la gestion est destinée en priorité aux habitants de la région.

Selon une information révélée aujourd’hui par le quotidien “20 Minutes”, le secrétaire général de la préfecture aurait adressé un courrier le 15 mai dernier à la SEM lui rappelant que les équipements dont elle assure la gestion sont destinés à l’alimentation en eau des départements des Bouches-du-Rhône et du Var. Elle demande donc à la société de lui transmettre “très rapidement” tous les éléments juridiques du contrat qui lie la SEM avec la ville de Barcelone.

Solidarité ou “marchandisation” ?

Interrogé sur le sujet, le directeur de la SEM pour Marseille-Provence avait expliqué en début de semaine que ces convois avaient été autorisés par la communauté urbaine de Marseille lors d’un vote remontant à février dernier. Il rappelle également qu’il s’agit d’une opération exceptionnelle de solidarité avec une région en période de crise.

Comme nous l’avons déjà évoqué, l’opération suscite aussi la polémique au sein des organisations écologistes qui craignent une marchandisation de l’eau, ainsi qu’un gaspillage des ressources au profit d’une ville qui ne maitrise pas sa consommation.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter