CO2 : des droits à polluer gratuits pour certaines industries

pollution_2.jpgAdair Turner, président du Comité britannique pour le changement climatique, a indiqué la semaine dernière qu’il souhaitait que les industries très concurrencées puissent ne pas avoir à payer pour leurs émissions de CO2 au sein de l’Union européenne.

Mon comité et le gouvernement britannique sont d’avis d’aller assez vite vers une mise aux enchères des permis d’émissions plutôt que de les distribuer gratuitement. C’est une mesure que nous soutenons fortement. Mais nous devons examiner soigneusement le cas de certaines industries spécifiques“, a-t-il déclaré.

Nous parlons de l’acier, de l’aluminium et, dans une moindre mesure, du secteur du papier et du ciment” a-t-il précisé. “Il s’agit d’industries qui font l’objet d’échanges internationaux“. Leur faire payer leurs émissions polluantes “risquerait d’amener à délocaliser, ce qui serait mauvais pour l’emploi mais aussi pour le climat“, a-t-il expliqué.

C’est un petit nombre d’industries, limité en termes d’emplois. Nous pouvons imaginer des mesures particulières pour ces secteurs, qui pourraient recevoir des allocations gratuites d’émissions de CO2, tandis que la vaste majorité achètera ses permis aux enchères“.

40 milliards d’euros par an

De grands groupes européens tels que la compagnie pétrolière Shell ou le cimentier Lafarge ont récemment menacé de ne plus investir dans l’Union européenne s’ils devaient payer leurs émissions de CO2, l’un des principaux gaz à effet de serre.

Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 20% d’ici 2020, la Commission européenne a présenté le 23 janvier dernier un plan d’action qui vise à rendre payants à partir de 2013 les “permis de polluer” jusqu’ici accordés gratuitement à quelque 12.000 entreprises européennes. Cette mesure pourrait rapporter quelque 40 milliards d’euros par an. Les dirigeants européens espèrent trouver un accord d’ici la fin de l’année.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter