BASF se bat pour sa pomme de terre GM

pomme_terre.JPGBASF, géant allemand de la chimie, met la pression auprès de la Commission européenne afin d’imposer sa pomme de terre génétiquement modifiée.

“Les Echos” aujourd’hui révèlent que Stefan Marcinowski, membre du directoire de BASF vient d’envoyer une lettre ouverte à la Commission européenne en lui demandant de statuer “sans nouveaux retards” sur sa demande d’autorisation portant sur sa pomme de terre génétiquement modifiée.

Destinée à l’industrie papetière ou textile

Depuis 2006, le chimiste allemand repousse la date de mise en culture de cette pomme de terre appelée “Amflora” initialement prévue pour cette année. Cette pomme de terre est destinée à la fabrication de l’amidon utilisé dans l’industrie papetière ou textile. Quant à ses déchets, ils peuvent servir à l’alimentation du bétail.

Le groupe allemand qui a déjà reçu un avis favorable de l’Autorité européenne de sécurité des aliments, BASF s’annonce désormais prêt à lancer des poursuites judiciaires à l’encontre de la Commission.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter