Une épidémie de dengue frappe Rio de Janeiro

moustique.jpgA Rio de Janeiro, au Brésil, une épidémie de dengue a déjà fait 47 victimes depuis le début de l’année, dont 25 enfants.

Afin de tenter de faire face à cette épidémie mortelle, les autorités brésiliennes viennent de monter un cabinet de crise. José Gomes Temporao, ministre brésilien de la Santé a indiqué hier qu’il mobiliserait l’Etat de Rio et les forces armées alors que chaque jour 51 nouveaux cas de dengue sont officiellement reconnus.

Les représentants du gouvernement de Brasilia et des autorités de Rio devaient se réunir prochainement pour préciser une stratégie visant à lutter contre les foyers de moustiques et pour mieux prendre en charge les malades.

Une alerte donnée en octobre dernier

Pour Jorge Darze, président du syndicat des médecins, il s’agit en effet d’une “épidémie annoncée” devant laquelle les autorités sanitaires n’ont pris aucune mesure de prévention.

D’après le ministre de la Santé, la mairie de Rio serait responsable de cette épidémie. Dans un communiqué, il a précisé “avoir alerté en octobre la mairie de Rio de Janeiro sur les risques d’une épidémie de dengue“, précisant qu’il était nécessaire de prendre des mesures face à “une situation alarmante“.

Une maladie mortelle

La dengue est une maladie virale transmise par les moustiques du genre Aedes qui tue chaque année 25.000 personnes dans le monde. L’homme est le principal réservoir naturel pour les virus de la dengue, mais également le disséminateur de la maladie.

Cette affection virale se traduit par une forte fièvre accompagnée de maux de tête, de courbatures et d’asthénie. Ces symptômes qui peuvent durer plusieurs semaines, surviennent entre 2 et 7 jours être piqué par un moustique infecté. Il n’existe ni traitement préventif, ni traitement spécifique, ni vaccin.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
Pécédent «
Suivant »