Dans le rouge, Poweo reste optimiste

poweo_logo.JPGPoweo, opérateur alternatif d’électricité et de gaz, qui vient de publier ses résultats consolidés pour l’exercice 2007, a enregistré une perte nette de 19,9 millions d’euros, contre un bénéfice net de 7,3 millions d’euros en 2006.

Comme annoncé le mois dernier, le chiffre d’affaires consolidé réalisé par le groupe en 2007 s’élève à 363,1 millions d’euros contre 244,4 millions d’euros en 2006, soit une progression de 48%. Ce résultat a été porté notamment par la hausse des prix de l’électricité et de nouveaux contrats de fournitures.

Poweo a réalisé l’année dernière une marge brute de 28,3 millions d’euros contre 33,6 millions d’euros en 2006. Le groupe a généré en 2007 un Ebitda (excédent brut d’exploitation) négatif de 16,6 millions d’euros, marqué par “une contribution positive au 2ème semestre à hauteur de 3,2 millions d’euros“. “Cette amélioration est essentiellement liée au redressement constaté en fin d’exercice des prix de marché de l’électricité, et à son impact sur le portefeuille Energy Management, alors que l’effet inverse avait été constaté au 1er semestre 2007“, a précisé Poweo.

Hausse des charges d’exploitation

L’opérateur alternatif d’électricité et de gaz a ajouté que “les charges d’exploitation ont progressé sous l’effet combiné de la croissance des effectifs (effectif moyen de 173 personnes en 2007 contre 73 en 2006), des coûts de structure (loyers et frais de recrutement notamment), et des dépenses de communication et marketing” qui ont plus que doublé en une année.

Le groupe a également indiqué qu’il avait “amélioré ses conditions d’approvisionnement en 2007, grâce à la mise en place de l’accord d’échange de capacité avec EDF annoncée le 3 janvier 2007“. Cet accord permet à Poweo d’accéder à de l’électricité d’origine nucléaire avec un coût de revient compétitif.

Perspectives

Le groupe a annoncé que compte tenu des tendances d’activité constatées depuis le début de l’année, il prévoyait une hausse de son chiffre d’affaires consolidé d’au moins 20% en 2008, hors impact éventuel de l’activité Energy Management. L’opérateur prévoit également pour cette année une exploitation déficitaire, “dans une proportion qui dépendra notamment du nombre de nouveaux clients“.

Le groupe poursuivra pour l’exercice en cours “sa phase d’investissement dans le cadre de sa stratégie d’opérateur verticalement intégré, afin d’établir les fondations d’une croissance pérenne et rentable qui reposera sur un parc de production d’électricité particulièrement flexible et une base de clientèle diversifiée“.

Concernant ses ambitions à moyen terme, Poweo conserve comme objectif intermédiaire l’atteinte du seuil d’1,2 million de clients d’ici fin 2010, dont 1 million de particuliers et 200.000 professionnels, pour un chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard d’euros“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter