L’eau du Rhône dans les Pyrénnées

Rhone.JPGUne canalisation enterrée devrait être prochainement opérationnelle afin de sécuriser l’alimentation en eau de l’ouest de la région Languedoc-Roussillon. Elle acheminera l’eau du Rhône de Montpellier à Narbonne.

La décision de lancer ce vaste projet présenté par “les Echos” aujourd’hui, est consécutive à deux faits alarmants dans la région. Tout d’abord l’arrêté de restriction de premier niveau dans les Pyrénnées-Orientales, puis l’état de vigilance décrété par la préfecture de l’Aude. Les études préalables ont donc été menées afin de réaliser l’artère littorale du projet.

Ce projet consiste concrêtement en une canalisation enterrée destinée à acheminer l’eau du Rhône de l’est de Montpellier à Narbonne par un prolongement du réseau actuel exploité par la compagnie BRL. En complément de ce projet initial, le président du Conseil général des Pyrénnées-Orientales a demandé à ce que l’étude soit complétée par une extension de l’artère littorale jusqu’au Roussillon.

Ce projet entre dans le cadre de la démarche Aqua 2020, opération lancée par la Région et les 5 départements qui la composent afin de répondre aux enjeux de l’eau du futur. Claude Allet, le président du directoire de BRL confie aux “Echos” que “cette artère permettra de faire face à la croissance démographique mais aussi aux objectifs fixés par la directive européenne sur l’eau, à savoir le bon état écologique des rivières et des nappes, certaines étant menacées par l’accroissement des prélèvements“. Selon les études réalisées, la demande en eau potable devrait progresser de 20% d’ici à 2020.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter