Multiplication du nombre de cas de dengue en Nouvelle-Calédonie

aedes_dengue.jpgLes autorités sanitaires ont déclaré que la Nouvelle-Calédonie était en situation épidémique de dengue, en raison de la multiplication importante du nombre de cas.

Les nombre de cas est passé de 29 à 72 entre le 12 et le 25 février. Plusieurs personnes ont été hospitalisées. “La maladie s’est propagée rapidement au cours des dernières semaines. Nous sommes désormais au stade de l’épidémie“, a déclaré à l’AFP Anne Pfannstiel, médecin à la direction des affaires sanitaires.

Plusieurs foyers sont observés : 12 cas ont été recensés sur l’île de Lifou, et 26 personnes sont malades à Dumbéa, dans la banlieue de Nouméa. La plupart des malades ont développé une dengue de type 1, qui avait touchée 6.500 personnes en 2003-2004.

Les autorités sanitaires recommandent d’utiliser des répulsifs, de détruire les gîtes larvaires et d’éviter de se rendre chez des personnes atteintes.

Une maladie virale mortelle

La dengue est une maladie virale transmise par les moustiques du genre Aedes qui tue chaque année 25.000 personnes dans le monde. L’homme est le principal réservoir naturel pour les virus de la dengue, mais également le disséminateur de la maladie.

La maladie se traduit par une forte fièvre accompagnée de maux de tête, de courbatures et d’asthénie. Ces symptômes qui peuvent durer plusieurs semaines, surviennent entre 2 et 7 jours être piqué par un moustique infecté. Il n’existe ni traitement préventif, ni traitement spécifique, ni vaccin.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter