A Langres, on se veut rassurant sur la qualité de l’eau

eau_potable_1.jpgAlors que des chercheurs annonçaient dernièrement sur France Inter que l’aluminium contenu dans l’eau avait une influence sur l’augmentation de cas de maladie d’Alzheimer, le débat occupe désormais la scène régionale. A Langres, Veolia veut rassurer la population.

Quelle influence sur la santé de la présence d’aluminium dans l’eau du robinet? Si aucune étude épidémiologique n’a démontré qu’il existait un risque à long terme, le doute persiste encore dans l’esprit de nombreuses personnes. Ainsi, à Langres, en Haute-Marne, Veolia, fermier et gestionnaire de l’eau potable dans le secteur tente de rassurer les habitants.

“Le Journal de la Haute-Marne” rapporte les propos tenus lors de la dernière assemblée générale du Syndicat mixte intercommunal de production d’eau potable, le Smipep. Lors de cette réunion, le représentant de Veolia précisait que “en l’état actuel des connaissances, il n’y a pas de lien de cause à effet entre la consommation de l’eau et la santé (…) Il n’y a pas lieu de s’inquiéter,le suivi du taux d’aluminium est fait quotidiennement“.

Quant à Christian Nolot, le président du Smipep, lui aussi souhaite apparaitre confiant. “Restons sereins. Les analyses de notre eau sont toujours excellentes. On n’est jamais à la limite d’un souci“. Dans un but de parfaite transparence, le président a également annoncé l’investissement de 300.000 euros dans la commande d’une étude précise sur la qualité de l’eau en fonction de tous les paramètres.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter