Suppressions d’emplois chez Shell

shell.jpgSelon des documents internes publiés dimanche sur un site Internet dédié au groupe, la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell se préparerait à externaliser l’essentiel de ses services informatiques.

Selon l’AFP, un e-mail daté du 19 décembre et attribué à Goh Swee Chen, responsable de l’infrastructure informatique du groupe, indique que le plan de licenciement sera “important“.

Le site royaldutchshellplc.com qui fait office de forum pour les employés mécontents du groupe a précisé que “des milliers d’emplois seront supprimés chez Shell“.

Selon l’un des employés du groupe, 3.200 collaborateurs du département des services informatiques sur 3.600 seront touchés par les licenciements.

Réduire les coûts

Une porte-parole du groupe Shell a confirmé à l’AFP que le groupe avait un plan de réorganisation en cours qui a pour objectif de réduire les coûts.

Shell, qui emploie quelque 108.000 personnes dont 3.000 à son siège londonien, s’est fixé pour objectif en 2007 de réduire ses coûts de plus d’environ 339 millions d’euros par an.

Ces licenciements font suite à l’annonce d’une restructuration massive chez le concurrent britannique BP.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter