Les PME dénoncent le monopole de l’eau en France

eau_robinet.JPGVeolia vient de racheter la société indépendante d’eau Ruas, cinquième société du secteur en France. Par ce rachat, le groupe suscite la critique des PME du secteur qui dénoncent la “situation de monopole” de l’eau en France.

Veolia a donc annoncé hier le rachat de Ruas, une société d’eau basée dans le Gard. Jean-Pierre Buchoud, le directeur général de Veolia Eau dans le Languedoc-Roussillon explique qu’il “s’agit d’un achat significatif à l’échelle de la région“.

En revanche ce rachat suscite la polémique au sein des PME du secteur. Dans un communiqué, la fédération des distributeurs d’eau indépendants, la FDEI, estime quant à elle que ce rachat “renforçait la situation de quasi-monopole de trois grands acteurs” de l’eau en France, à savoir, Veolia, Suez (via la Lyonnaise des eaux) et la Saur. A eux trois, ces groupes détiennent en effet 95% du marché de la délégation des services de l’eau.

La FDEI ajoute, “il eu été souhaitable que les pouvoirs publics exercent un véritable contrôle d’une situation de concentration économique en soumettant par exemple ce rachat à l’avis du Conseil de la concurrence“. Elle juge que ce déséquilibre constaté n’est pas “sain” car il “pourrait encourager des retours en régie alors que les entreprises de l’eau peuvent garantir un excellent niveau de performance“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter