Revirement sur les pesticides mais accord sur le bio

Pesticides_2.JPGAlors que dès hier matin, tout le monde annonçait l’accord trouvé sur les pesticides, et l’objectif de réduction de 50% dans les 10 années à venir, il semblerait qu’au final, l’accord trouvé ne serait pas celui annoncé mais concernerait le seul triplement de l’agriculture bio en 5 ans.

Concernant l’annonce faite hier matin sur les pesticides, la FNSEA, principal syndicat agricole, serait montée au créneau durant la poursuite de la séance de travail, et aurait déclaré cette annonce “prématurée”. Jean-Michel Lemétayer, le président de la FNSEA s’en est expliqué devant les journalistes, “l’agriculture française est dans l’Europe, et même dans le monde, nous ne voulons pas de mesures qui nuiraient à notre compétitivité”.

Au final, les conclusions officielles du débat, données par un haut responsable du ministère de l’Ecologie, ont précisé que la réduction de moitié de l’usage des pesticides, mais sans date butoir, serait conditionnée par la mise en place de méthodes alternatives.

Par ailleurs, la part du bio dans l’agriculture française devra passer à 6% des surfaces cultivées en 2012,, pour atteindre les 20% en 2020, loin des 2% actuels. Le bio doit aussi bénéficier d’un objectif de 20% des commandes publiques pour la restauration collective. Les modalités seront précisées dans la loi, les maires devant garder la compétence.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter