OGM – José Bové satisfait mais inquiet

bove_jose.jpgLes réactions sont diverses à l’issue du discours de conclusion du Grenelle de l’environnement par Nicolas Sarkozy hier. Ainsi, José Bové, leader charismatique de la confédération paysanne et des faucheurs volontaires d’OGM, se réjouit de la décision prise en matière d’OGM mais se déclare inquiet quant à sa mise en place.

Sur le fond, c’est plutôt quelque chose de positif. Le problème, ce n’est pas dans le cadre national que ça doit se régler. Il faut qu’il saisisse la clause de sauvegarde de l’Union européenne pour geler les cultures, autrement c’est une escroquerie“.

“On attend du gouvernement qu’il s’engage et saisisse la clause de sauvegarde comme l’a fait la majorité des pays européens aujourd’hui (.) La mobilisation continuera tant que la France ne s’est pas engagée clairement sur la clause de saisie de la Communauté européenne“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter