BP : bénéfice en baisse de 45%

bp_logo.jpgLe groupe pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice courant en baisse de 45% au troisième trimestre. Ce repli est lié à une baisse de la production, à des difficultés au sein de sa division raffinage ainsi qu’à un faible volume d’actifs cédés sur la période.

La production de pétrole et de gaz du groupe britannique, qui a diminué à 3,651 millions de barils équivalent pétrole par jour (bepj), est inférieure aux estimations (3,699 millions de barils équivalent pétrole par jour).

Les marges dans le raffinage aux Etats-Unis sont sous pression“, a déclaré Herman Bots, analyste chez Theodor Cilissen Bankiers à l’agence Reuters. Selon lui, il est “difficile de garder un niveau de profit enregistré lors des précédents trimestres“.

Le bénéfice net ajusté des coûts de remplacement (hors variation de la valeur des réserves) est ressorti à 3,867 milliards de dollars (2,721 milliards d’euros) sur le troisième trimestre, contre 4,504 milliards au troisième trimestre 2006. Ce bénéfice inclut une perte nette exceptionnelle de 346 millions de dollars.

Production moyenne de 3,8 à 3,9 millions de bepj

Le bénéfice courant hors exceptionnels du groupe pétrolier (4,2 milliards de dollars soit 2,95 milliards d’euros) est supérieur aux estimations des analystes qui tablaient sur 4,062 milliards de dollars (environ 2,85 milliards d’euros).

Sur l’ensemble de l’année, BP vise une production moyenne de 3,8 à 3,9 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Récemment, le groupe pétrolier a annoncé un plan de restructuration destiné à “combler son retard de performance“. Le nouveau groupe ne comprendra plus que deux segments d’activité : “Exploration et Production” et “Raffinage et Commercialisation”. Le troisième segment, “Gaz, Energie et Renouvelables”, sera incorporé au sein des deux premières divisions.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter