Bassan privée d’eau potable

Bassan.JPGLes habitants de la commune de Bassan dans l’Hérault sont actuellement privés d’eau potable. La cause de cette pollution pourrait être les rejets de la cave coopérative de Lieuran, tout comme cela s’était produit il y a deux ans.

L’eau du robinet de la commune de Bassan est devenue trouble et ne doit plus être utilisée pour la consommation, ou même les machines à laver, linge ou vaisselle. La Ddass vient en effet de déclarer cette eau impropre à la consommation suite à un mois de dépassement continu de sa teneur en pesticides.

Selon une première enquête qui n’est pas encore terminée, le problème de l’eau polluée proviendrait de la cave coopérative de Lieuran” précise Bernard Auriol, le délégué à l’eau et à l’assainissement à la communauté d’agglomération Béziers Méditerranée, dans le “Midi-Libre”. Cette cave avait déjà été à l’origine d’une pollution similaire il ya deux ans.

Un trop-plein dans le bassin d’évaporation

Les eaux de lavage des cuves qui ne peuvent être jetées dans la station d’épuration, doivent être stockées dans des cuves et refoulées dans un bassin d’évaporation. Or, il se serait produit un trop plein de ce bassin et les eaux chargées se seraient déversées dans un fossé et écoulées dans le Libron, jusqu’à la nappe alluviale où est pompée l’eau qui alimente les robinets des habitants de Bassan.

Il ne s’agit à ce stade de l’enquête que d’une supposition. Il pourrait tout aussi bien s’agir de rejets d’eau sale provenant des caves de particuliers. Cependant, les conséquences d’un tel incident, qu’il soit coopératif ou individuel sont énormes. En effet, afin de pallier à cette pollution, une solution serait de se brancher sur le captage de Lieuran, non pollué. Or cela nécessite des travaux assez conséquents et donc un coût tout aussi conséquent.

Distribution de bouteilles d’eau

Une autre solution serait d’assainir la nappe alluviale, mais là encore, cela engendre des coûts importants pour la commune. Dans l’attente, une distribution de bouteilles d’eau est assurée par la société délégataire de la commune, Ruas.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter