Le “Bibi” rejettera moins de GES dans l’atmosphère

bibi.jpgLe premier train hybride au monde, conçu pour rouler en mode diesel ou électrique, a été inauguré hier lors d’une liaison entre Paris et Troyes.

Conçu par le groupe canadien Bombardier dans l’usine de Crespin, dans le Nord, ce train régional “est en fait deux fois hybride, ce qui lui vaut le surnom de “Bibi”“. Ce train qui est “bi-mode“, c’est-à-dire qu’il peut passer de la propulsion électrique au moteur diesel sans s’arrêter, est également “bi-courant“, c’est-à-dire qu’il peut recevoir une tension de 1 500 volts ou de 25 000 volts grâce à un transformateur situé sur le toit.

Selon le groupe canadien, “l’Hybride bibi” est le “premier train hybride au monde“. Les voyageurs n’auront pas à changer de train en fonction du type de voies ou à attendre en gare le changement de mode de propulsion de la motrice. De plus, le passage de l’électrique au diesel ou d’une tension électrique à une autre sera imperceptible pour les usagers.

Une économie d’émission de CO2 de 20%

L’Hybride bibi permettra également de rejeter moins de gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère. En effectuant le trajet entre Paris et Troyes avec le Bibi, “nous avons économisé 20% de CO2 par rapport à un train (uniquement) diesel et 60% par rapport à une voiture“, a estimé André Navarri, président de Bombardier Transport.

Les rames qui coûtent 5 millions d’euros chacune, sont 10 à 20% plus chères que les rames classiques. Ainsi, en achetant 8 rames, la région Champagne-Ardennes a investit 40 millions dans le Bibi. Selon Bombardier, les régions Champagne-Ardenne, Rhône-Alpes, Poitou-Charentes, Ile-de-France, Bretagne, Haute-Normandie, Bourgogne, Picardie, Nord-Pas-de-Calais et Alsace ont commandé plus de 140 Bibis.

Ce nouveau matériel va aussi permettre de “répondre à la hausse de la fréquentation“, a expliqué Pierre Mathieu, vice-président de la région, chargé des transports. Les “Hybrides bibi” vont permettre de doubler l’offre sur la ligne Paris-Troyes-Culmont, qui a connu une forte hausse du trafic entre 2006 et 2007, a-t-il ajouté.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter